Comment acheter le bon soulier de course

Choisir le bon soulier de course est une des plus importantes décisions que vous allez prendre étant un coureur, spécialement si vous commencez à courir. Un petit investissement en temps et en effort pour trouver le meilleur soulier de jogging vous aidera à rester confortable et éviter des blessures.

  1. Allez directement voir un expert dans un magasin spécialisé pour coureur. Prévoyez du temps, car le vendeur vous posera plusieurs questions et aura sans doute plusieurs souliers à vous faire essayer.

  2. Assurez-vous que l’expert analyse la forme et l’arche de votre pied pour savoir quel type de pied vous avez. Savoir le type de pied est la clef pour s’assurer d’obtenir le bon soulier de course. L’expert devrait aussi mesurer votre pied.  Votre soulier de course devrait avoir une demi-pointure à une pointure plus grande que votre soulier habituel, car votre pied va gonfler en courant donc vous aurai besoin de beaucoup de place pour vos orteils. Si vos orteils sont trop serrés au devant de votre soulier, vous développerais des ampoules ou des ongles noirs.

  1. L’expert devrait également vous faire une analyse de votre mouvement de course. Il vous regardera courir dans vos souliers, soit à l’extérieur ou sur un tapis roulant, et déterminera votre foulée de pied. Il observera si vous faites de la pronation (votre pied roule vers l’intérieur) ou de la supination (votre pied roule vers l’extérieur) lors de l’impact au sol de votre pied.

  2. Donnez à l’expert de l’information qui pourrait l’aider avec ses recommandations. Il vous posera des questions sur le type de jogging vous faites, à quelle fréquence, où vous courez habituellement, si vous vous entraînez pour une course, et sur quel type de surface vous courez.

  3. Courez dans le magasin avec les souliers que l’expert vous recommande. (Assurez-vous d’être habillé en conséquence!) Uniquement essayer le soulier en marchant dans le magasin n’est pas suffisant. Courez dans chaque soulier qui vous recommande pour examiner le confort, la fonction, et l’ajustement avant de prendre une décision.

  4. Testez votre paire de souliers pour une semaine. Si vous développez des ampoules ou des douleurs aux pieds, ils peuvent ne pas être le bon soulier pour vous. Plusieurs magasins de jogging spécialisés ont des politiques d’échanges différents et vous permettent d’échanger vos souliers même après avoir couru quelques semaines avec. Rapportez-les et échangez-les pour une autre paire recommandée.

  5. Après avoir trouvé le soulier de course idéal, vous n’avez pas à retourner continuellement au magasin spécialisé. Vous allez devoir remplacer vos souliers à chaque 500-600 km. Si vous désirez sauver de l’argent, vous pouvez peut-être trouver vos souliers en ligne pour moins cher. Plusieurs sites offrent plusieurs modèles de souliers en ligne. Priez juste pour que votre soulier ne soit pas discontinué.

Conseils :

  1. Si vous êtes déjà un coureur, apportez vos souliers actuels avec vous au magasin. L’expert pourra examiner l’usure de votre soulier de course pour analyser votre foulée de pied.

  2. Assurez-vous que l’expert mesure votre pied lorsque vous êtes debout.

  3. Si vous utilisez des semelles orthopédiques, apportez-les avec vous pour essayer des souliers. Vous avez besoin de souliers qui auront assez de place pour vos semelles.

  4. Ne choisissez pas des souliers en fonction de la couleur ou du style. Pas parce qu’ils sont beau qu’ils seront les souliers idéaux pour vous !


Plus :
Comment acheter le bon soulier de course
Comment savoir votre type de pied
Signes vous avez besoin de nouveaux souliers
 
Plus sur les blessures :
Comment prévenir des blessures de course
Problèmes de courses embarrassants
Comment autosoigner des blessures de course
 
Plus de conseils pour coureurs débutants
10 excellentes raisons pour courir
14 choses à savoir pour débutant
10 erreurs fréquentes de course à éviter
           

Éric LasantéÀ propos de l'auteur

Éditeur de sites Web et fondateur du site Web Jogging-Course. Entraîneur privé de course à pied.

Éric Lasanté