Essai des bas de compression CEP 2.0

Êtes-vous le coureur traditionnel qui ne jure que par ses pantalons jogging ou sa camisole de coton ? Ou celui qui aime essayer des nouveaux produits afin de s’améliorer plus activement et obtenir des résultats plus rapidement ? Si vous êtes ce dernier, alors vous devez être servi avec les avancées technologiques de la dernière décennie.

Le monde des technologies en matière de jogging ne cesse d’évoluer et de créer de nouveaux accessoires avancés afin de pousser nos limites, s’entraîner efficacement, prévenir des blessures et récupérer plus rapidement. Certains fonctionnent sans se poser des questions, juste en les essayant, par exemple une paire de souliers de course et des vêtements en tissus synthétiques.

Essai des bas de compression CEP 2.0

Mais quand est-il des bas à compression ? En voyant certains coureurs faire leur défilé de mode avec des bas de compression de couleurs, des vêtements fluorescents et leur soulier flash dernier cri, je me suis dit, bon une autre invention stupide afin de bien paraître et montrer que nous sommes des vrais coureurs ! Je me suis tout de même questionné sur ces fameux bas de compression.

Caractéristiques et bienfaits

Le concept est simple, la compression favorise la circulation sanguine dans le mollet et la cheville. Le bas sert le mollet afin de garder une pression constante sur les parois artérielles, de façon à les relaxer et augmenter la circulation de sang riche en oxygène jusqu’à 40%. Le calcule dit, plus d’oxygène = meilleure performance et récupération.

Ce n’est pas tout, la section autour de la cheville est progressivement plus serrée afin de diminuer le diamètre des veines afin de propulser le sang désoxygéné au cœur.

Les matériaux synthétiques CoolMax des bas ont en plus un effet de refroidissement lorsqu’ils sont humides. Ceci régulariserait la température des jambes afin d’augmenter les performances.

Une étude du Technische Universitat Dresden a démontré que les bas de copmpression CEP augmentent les performances de 5%. Donc pour le marathon en 4 heures de n’importe quel athlète qui porte les bas, cela signifie une coupure de 12 minutes !

Pour les longues distances, les athlètes diminuent l’effort d’environ 6% tout en réduisant effectivement la fatigue musculaire. Vous pouvez donc courir plus longtemps sans effort supplémentaire.

En ce qui concerne la récupération, porter les bas CEP augmente la circulation sanguine de 30%. Ce qui est très significatif afin de récupérer plus rapidement. Vous pourrez donc prévenir plusieurs blessures si vous suivez un programme d’entraînement strict.

Prévention des blessures

Voici quelques blessures qui peuvent être évitées en courant avec des bas de compression CEP :

  • Périostite tibiale
    Réduis les vibrations, augmente l'oxygène et favorise la guérison.

  • Crampes des mollets
    Augmente l'oxygène pour optimiser les muscles, élimine l'acide lactique.

  • Talon d'Achille
    Augmente l'oxygène aux Achilles, tissus coussinés pour prévenir les dommages.

  • Muscles étirés
    Augmente le flux sanguin à augmenter la chaleur dans les muscles.

  • Questions de voyage
    La compression graduée prévient le reflux veineux et la mutualisation.

Essai des bas de compression CEP 2.0

Même en faisant mes recherches afin d’en apprendre davantage sur cette technologie, j’avais un sérieux doute donc j’ai décidé d’en essayer une paire. Heureusement, les gars de EntrixSport m’ont conseillé une paire standard noire à essayer.

Premièrement, c’est tout un défi à mettre sur ses pieds pour la première fois ! C’est si serré, car on doit prendre la bonne grandeur puisqu’il en existe 4 pour hommes et 4 pour femmes. Une fois sur mes jambes, j’ai trouvé ça étrangement confortable. Je n’ai pas les vêtements moulés, mais j’ai senti comment ça pouvait garder les muscles de mes mollets en place. Ça réduit drastiquement le rebondissement des muscles.

J’ai donc commencé avec une longue course pas trop rapide afin de vraiment bien voir ce que ça fait. Je n’ai pas vu de grande différence au début, mais en me réchauffant je sentais un confort musculaire que je ne sentais pas auparavant. Là où je n’ai vraiment, c’est qu’à un certain moment pendant mes longues courses, environs au 15e kilomètre, je ressens des frissons dans mes mollets depuis un certain temps, mais là, rien du tout, c’est comme si j’étais au 5e kilomètre ! J’ai commencé à moins douter du produit quand ça s’est répété à chaque fois que je courais avec les bas par intermittence.

Pour mieux essayer ces bas, j’ai donc également fait des tests de performance avec des courses rapides et différents souliers. Je comprends que certaines personnes n’ont pas assez couru pour faire une différence avec ou sans, mais après des années de jogging, de courses intenses, d’intervalles, des notes et des suivis de nos performances, on apprend par expérience à sentir les courses qui vont plus vite, plus lentes, plus confortables, où l’on se sent bien, en forme ou on excelle.

En varient avec et sans bas mes courses intenses, mes temps étaient meilleurs avec que sans, mais pas juste ça, mon grand étonnement était comment mieux je me sentais avec. Vous savez ce sentiment de fatigue musculaire lorsqu’on se pousse à bout et que nos jambes veulent lâcher, celui-ci est prolongé lorsque je courais avec les bas.

En ce qui concerne le volet récupération. Je crois que ceci peut aider des gens à récupérer plus rapidement. Pour ma part, c’est très rare que ma récupération s’élève à plus d’une journée donc je ne suis pas en mesure de conclure un résultat en ce qui concerne leur bienfait récupérateur. Par contre, j’en ai profité pour les porter lorsque je travaille sur l’ordinateur et j’aime bien comment je me sens avec.

Conclusion

« Thumbs up » ! Après plusieurs mois d’essai, j’ai essayé de courir avec, sans, rapidement, lentement et avec différents souliers afin de les voir sous tous ses angles. J’approuve ce produit et je continuerais à les utiliser, sauf pour tester certains souliers, car la combinaison des deux peut affecter certaines observations.

Où les trouver ?

Ils sont en vente dans plusieurs couleurs, grandeur et format (avec pied ou manche pour mollet seulement). Ils sont disponibles en ligne sur le site de EntrixSport et les prix varient autour de 59,99 $.

Est-ce un investissement valable ? Lorsqu’on paie une paire de bas de jogging entre 10 et 15 $, je ne vois pas où est le problème d’investir plus dans un produit qui fait la différence. De plus, pour tous ceux qui aiment « flasher » avec des couleurs brillantes, vous serez servie avec les couleurs qu’offrent CEP. Bonne course !




Plus :
Essai des souliers Altra 1.5
Commencer à courir sans être essoufflé
10 erreurs fréquentes de course à éviter
A quelle vitesse dois-je courir ?
C’est quoi la course ?

Plus de conseils pour coureurs débutants
Conseils pour courir et la perte de poids
5 règles d'alimentation pour coureurs
Comment augmenter ma confiance concernant la course ?


À propos de l'auteur

Éditeur de sites Web et fondateur du site Web Jogging-Course. Entraîneur privé de course à pied.

Éric Lasanté